Le financement commercial est un créneau des services bancaires que la plupart des gens ne connaissent que vaguement parce qu’il fait partie des opérations d’arrière-guichet d’une banque. L’équipe du financement commercial de celle-ci intervient lorsqu’une entreprise cliente réclame une lettre de crédit. Souvent, le processus commence par une simple demande d’un acheteur à un vendeur, mais devient ensuite administrativement lourd et compliqué. Malheureusement, c’est fréquemment un casse-tête qui occasionne des retards autant pour l’acheteur, le vendeur et la banque.

Les unités chargées du service à la clientèle des banques ne savent que trop bien à quel point ce processus peut être fastidieux, coûteux et frustrant pour les clients. Malgré tout, ces institutions financières ont apporté très peu de changements aux processus de lettres de crédit depuis des centaines d’années, à l’exception du retrait des sceaux de cire et de la livraison à cheval ou à pied!

J’aurais bien aimé exagérer, mais ce n’est pas le cas. En tant que directeur du laboratoire de l’innovation sur le commerce de CGI, mon équipe et moi-même avons décidé de nous pencher sur les processus de lettres de crédit il y a plus de deux ans en raison du grand nombre de plaintes à cet égard. Nous avons alors réalisé que pratiquement tout type d’amélioration serait sans doute bénéfique et apporterait une proposition de valeur solide. De plus, lorsque nous avons examiné notre propre logiciel service CGI Trade360 et son solide ensemble de produits de lettres de crédit, nous avons eu la certitude que toute amélioration serait grandement bénéfique pour nos clients. Mon équipe commence à expérimenter et à concevoir des technologies de chaîne de blocs et du registre distribué.

Nous avons commencé à élaborer rigoureusement une démonstration de faisabilité et l’avons présentée aux banques clientes de CGI Trade360. Quatre d’entre elles se sont engagées dans l’aventure, en plus d’une entreprise de technologies financières : l’innovateur américain en matière de chaîne de blocs Skuchain. De 2016 à 2018, nous y avons travaillé d’arrache-pied et souvent jusque tard la nuit, et avons terminé avec succès trois phases du projet.

Dans l’ensemble, notre démonstration de faisabilité présente des processus rationalisés pour le commerce électronique : création d’ententes de vente (contrats intelligents); demande, émission/confirmation de lettres de crédit; présentation de documents; examen par la banque; paiement et avis de paiement. De plus, nous avons démontré de quelle façon la transmission instantanée de documents électroniques réduit le temps de traitement d’un cycle général de lettre de crédit de soutien d’une moyenne sectorielle de sept jours à quelques minutes!

Notre démonstration de faisabilité ouvre la voie vers une solution complète servant d’interface entre la plateforme interentreprises (B2B) d’une entreprise cliente et la plateforme de services de solutions de commerce CGI Trade360. Elle décrit également comment les banques peuvent considérer plus de 40 produits de financement du commerce comme des contrats intelligents. L’objectif ultime d’une plateforme interopérable B2B est d’offrir une plus grande visibilité des chaînes d’approvisionnement aux entreprises clientes, tout en assurant la responsabilisation grâce à une piste de vérification complète et immuable des processus de bout en bout.

Le laboratoire de l’innovation sur le commerce de CGI se réjouit de découvrir de quelles façons les solutions hybrides de chaîne de blocs permettront de réaliser d’importantes économies dans la chaîne d’approvisionnement du commerce mondial grâce à un processus entièrement numérisé, transparent et traçable. En parallèle, ces technologies émergentes seront en grande partie « superposées » et exploiteront les systèmes de traitement existants et transactionnels.

En d’autres mots, les banques, les gouvernements et les entreprises bénéficieront non seulement d’une technologie de pointe et de solutions novatrices, mais ils pourront également tirer parti de leurs investissements existants, notamment de leurs modèles d’exploitation et de leur effectif actuels. Les autorités de réglementation, les chefs de la direction, les chefs de la direction financière ainsi que d’autres groupes de partenaires seront très heureux de cette mesure, car une révision majeure du système peut s’avérer coûteuse et prendre énormément de temps.

Dans l’ensemble, nous avons découvert que la combinaison d’un amalgame de nouvelles technologies hybrides aidera à transformer la façon dont les équipes de soutien des processus d’arrière-guichet du financement commercial gardent leurs clients satisfaits, de même que leurs groupes de partenaires. C’est une période stimulante!

Si vous souhaitez obtenir davantage d’information à propos de nos réalisations et de leurs avantages potentiels pour votre propre organisation, je vous invite à communiquer avec moi.

À propos de l’auteur

Nancy Amert

Nancy Amert

Director, Consulting Services

Nancy has 25+ years’ experience in banking and trade and is a recognized thought leader in blockchain and distributed ledger technologies (DLT).

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation