Les fabricants traversent une période décisive. Au tout début de la pandémie, ils ont concentré leurs efforts sur la sécurité des travailleurs et la continuité des affaires. Ils se préparent maintenant à rebondir une fois la crise terminée – voire à réinventer leurs activités – et doivent se poser certaines questions clés afin de préparer adéquatement leur avenir incertain. Quelles leçons apprises pendant la pandémie pourraient les aider à revenir en force? Quelles sont les premières mesures à prendre pour améliorer leurs activités? Quels sont les principaux objectifs de ces améliorations? Comment ces mesures les aideront-elles à se réinventer?

Les conséquences de la pandémie de COVID-19 varient d’un secteur manufacturier à l’autre. Cependant, après avoir discuté avec nos clients, nous avons défini des objectifs communs que tous les secteurs devraient considérer afin de rebondir efficacement et de réinventer leurs activités, tout en atténuant les risques potentiels dans l’éventualité d’une autre situation de crise.

  • Accroître la résilience : Répartir les tâches de fabrication de façon plus diversifiée dans des usines de différentes régions ou de différents continents pour minimiser l’exposition au risque et la diminution de la capacité ou de la qualité des produits en cas de crise
  • Favoriser l’agilité des chaînes d’approvisionnement : Accroître l’agilité des activités de fabrication afin de pouvoir changer de fournisseur de matières premières ou de composantes plus facilement au besoin
  • Explorer l’automatisation : Limiter le rôle des ressources humaines rares dans le processus de fabrication pour éviter les perturbations futures
  • Trouver des occasions de gains rapides : Augmenter le coussin financier en trouvant des occasions de dégager rapidement un rendement des investissements afin d’atténuer les conséquences économiques de la pandémie

Une fois les objectifs clairement définis, la prochaine étape consiste à élaborer un plan ou un ensemble de mesures pour les atteindre. Au moyen du modèle de maturité de la fabrication de CGI, nous avons ciblé cinq mesures stratégiques pouvant aider les fabricants à produire des résultats en moins d’un an.

1. Numériser les activités pour améliorer le contrôle de la production

Si ce n’est pas déjà fait, il s’agit du moment idéal pour préparer la mise en œuvre de systèmes numériques de contrôle de la production. L’accès en temps quasi réel aux données sur le statut des ordres de production, les stocks, le contrôle de la qualité et la maintenance est essentiel pour faire preuve d’agilité en temps de crise. Cette mesure peut comprendre la mise en œuvre d’une infrastructure de données sur la fabrication et, dans certains cas, la numérisation de certains actifs essentiels pour obtenir des données transparentes sur le rendement.

2. Harmoniser les processus dans tous les sites de production

Pour plusieurs entreprises, la diversité des biens de production des différents sites constitue un obstacle majeur au déplacement de la production d’une usine à l’autre. Lorsque ces biens de production varient, les procédures de fabrication doivent être adaptées à chaque usine. Cette adaptation est souvent effectuée de façon manuelle et exige beaucoup de temps. L’harmonisation des systèmes d’exécution de la fabrication et des systèmes de gestion du cycle de vie des produits dans l’ensemble des principales usines accroît la flexibilité de la production. De plus, les fabricants disposant de systèmes et de processus harmonisés sont généralement en mesure de déployer les innovations plus rapidement.

3. Se laisser guider par les données et intégrer l’analyse avancée à ses activités

Selon le Baromètre mondial CGI87 %, des dirigeants du secteur manufacturier indiquent que l’analyse de données et l’analyse prédictive sont désormais leurs principaux domaines d’investissement pour les trois prochaines années. Pour les fabricants, une approche guidée par les données permet généralement de réaliser des économies de 10 % et plus en matière de consommation d’énergie, de gestion des déchets, de maintenance et de rendement. Certains clients ont aussi récemment bénéficié d’améliorations dans des domaines comme le service à la clientèle. Par exemple, certaines entreprises ont raccourci le délai de réponse des centres de services responsables de répondre aux questions techniques des clients de plusieurs jours à quelques minutes seulement grâce à des systèmes de traitement du langage naturel reposant sur l’intelligence artificielle, qui peuvent parcourir des milliers de pages de manuels et de spécifications techniques en quelques secondes. Cette amélioration leur permet non seulement d’économiser du temps et de l’argent, mais aussi d’accroître leur compétitivité et leurs revenus.

4. Effectuer une optimisation fondée sur les risques

Avant d’approuver une nouvelle demande, les sociétés émettrices de cartes de crédit évaluent d’abord le profil du client afin de déterminer le risque qui y est associé. En rassemblant des renseignements clés au sujet d’un nouveau client potentiel et en les comparant à des profils créés par intelligence artificielle, elles sont en mesure de calculer le rapport risques-avantages. Les fabricants peuvent utiliser la même technique pour évaluer les risques associés à des fournisseurs individuels, à un groupe de fournisseurs et à la gamme de produits fabriqués dans une usine particulière, et pour déterminer la répartition optimale des tâches de production dans les usines à leur portée. Chaque usine présente son propre profil de risque, et il peut être très utile pour un fabricant de minimiser les risques auxquels il est exposé en répartissant les différentes capacités de production.

5. Mettre en œuvre une infrastructure de fabrication intelligente

Presque tout projet de fabrication intelligente exige que les actifs du fabricant communiquent avec ceux de l’usine. Cependant, l’installation d’un réseau câblé nécessite généralement un investissement prohibitif, en plus d’être pratiquement impossible dans les endroits dangereux ou difficiles d’accès. Le déploiement d’un réseau sans fil chez le fabricant est une excellente solution. Il est même possible de combiner ce projet au remplacement de l’ancien système d’éclairage par de nouvelles lumières à DEL pour favoriser l’approbation de l’analyse de rentabilité.

Étant donné que les niveaux de maturité et les conséquences de la pandémie varient d’un secteur manufacturier à l’autre, nous avons créé le tableau ci-dessous pour illustrer le lien entre les cinq mesures stratégiques et les objectifs qu’elles permettent d’atteindre, les répercussions sur les activités, et les investissements et les délais d’exécution requis. Utilisez-le pour analyser votre situation et prioriser les mesures en conséquence.

Objectif


Mesure

Accroître la résilience

Favoriser l’agilité

Explorer l’automa-tisation

Trouver des occasions de gains rapides

Investis-sement

Délai d’exécution

Numériser les activités

**

***

***

*

Moyen

Moyen

Harmoniser les processus

***

***

**

*

Important

Important

Se laisser guider par les données

**

**

***

***

Faible

Faible

Effectuer une optimisation fondée sur les risques

***

*

*

*

Important

Moyen

Mettre en œuvre une infrastructure de fabrication intelligente

**

**

**

*

Faible

Faible

*Répercussions faibles **Répercussions moyennes ***Répercussions élevées

Favoriser l’agilité pour réinventer l’avenir

À long terme, les fabricants devront transformer considérablement leurs méthodes d’exploitation. L’agilité sera le mot d’ordre pour prospérer dans le futur secteur manufacturier. Les fabricants de premier plan cherchent à confier la gestion, le développement et le soutien de leurs technologies et systèmes opérationnels à un partenaire pouvant effectuer rapidement les transformations nécessaires.

Dans le cadre de ce processus, il est important de distinguer clairement les systèmes qui doivent demeurer propres à chaque usine et ceux qui doivent être harmonisés à l’échelle de l’organisation. L’harmonisation des systèmes dans l’ensemble de l’organisation permet de partager efficacement les meilleures pratiques, d’accélérer l’innovation, de réduire le nombre d’applications locales vieillissantes et de renforcer la sécurité des systèmes des usines. En déployant des processus éprouvés de transformation, il est possible de faire du projet d’harmonisation un exercice hautement avantageux. Par exemple, CGI a aidé une entreprise minière mondiale à repenser et à harmoniser les processus utilisés dans huit usines de la même région. Ce projet lui a permis de rationaliser ses activités et de mettre sur pied un centre des opérations commun pour gérer les activités des huit usines. CGI a également fourni à une entreprise laitière mondiale un modèle standard de système d’exécution de la fabrication pour harmoniser les activités de 17 usines distinctes.

Nous aimerons connaître votre point de vue sur cette approche ainsi que la façon dont votre organisation se prépare à rebondir et à réinventer son avenir. Pour poursuivre la conversation, n’hésitez pas à communiquer avec moi à marcel.mourits@cgi.com.

Répondre. Rebondir. Réinventer.

Vous pouvez compter sur nous pour vous offrir des solutions pratiques, créées de concert avec nos clients, pour relever des défis complexes. Tout au long de la crise de la pandémie, nos experts locaux établis dans plus de 400 bureaux sont appuyés par notre réseau mondial de prestation de services. Ils vous aideront ainsi à répondre à des défis sans précédent, à rebondir au rythme approprié et à réinventer les façons de travailler. Nous sommes engagés à vous soutenir ainsi que les communautés au sein desquelles nous vivons et travaillons. Visitez cgi.com/fr/repondre-rebondir-reinventer pour en apprendre davantage.

À propos des auteurs

Marcel Mourits

Marcel Mourits

Directeur-conseil expert

À titre de directeur-conseil expert chez CGI aux Pays-Bas, Marcel Mourits aide les clients du secteur manufacturier de CGI à transformer leurs chaînes d’approvisionnement et leurs écosystèmes en mettant à profit les données, l’analyse et l’intelligence artificielle (IA). Dans ce rôle, Marcel oriente les discussions ...

Annette Trenz

Annette Trenz

Vice-présidente, responsable sectorielle mondiale, Secteur manufacturier

Annette Trenz assure la conception, le développement et l’orientation stratégiques du portefeuille mondial du secteur manufacturier de CGI. À ce titre, elle soutient le développement des relations client, oriente les discussions en vue de partager notre leadership intellectuel sectoriel et interagit avec les hauts dirigeants ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation