L’accès à des sources d’approvisionnement énergétique fiables est fondamental au bon fonctionnement de nos sociétés. Pour coordonner leurs interventions en cas de phénomènes météorologiques violents, les fournisseurs de services publics, en excellents planificateurs et intervenants, ont l’habitude de se préparer au pire, mais d’espérer le meilleur. En ce moment, ils doivent également élaborer des plans de contingence afin de rétablir le service en cas de panne tout en respectant les contraintes imposées par la pandémie de COVID-19, qui limitent les déplacements et la disponibilité de certains services.

Les phénomènes météorologiques violents se produisent de plus en plus fréquemment, et les experts prévoient que la saison des cyclones tropicaux de 2020 figurera parmi les pires jamais enregistrées. Aux États-Unis, la National Oceanic and Atmospheric Administration* a déclaré que la probabilité de connaître une saison des ouragans au-dessus de la normale et extrêmement active était très élevée. Ces prévisions semblent déjà se confirmer si l’on se fie au nombre sans cesse croissant de tempêtes. Pour la première fois, 15 tempêtes nommées se sont formées avant le 2 septembre, et cette année est déjà comparée à la fameuse saison de 2005, une saison record en matière d’intensité au cours de laquelle 28 tempêtes nommées ont frappé.

La nécessité de gérer les conséquences des phénomènes météorologiques violents est une tendance de plus en plus citée lors de nos entrevues du Baromètre mondial CGI avec des dirigeants de sociétés de services publics. Cette année, comparativement à l’an dernier, son importance a augmenté de 13 points de pourcentage, et elle a été mentionnée par 42 % des dirigeants en Amérique du Nord et par 29 % de leurs pairs en Europe.

Compte tenu de ce contexte, il va sans dire que les sociétés de services publics ont intérêt à ne pas baisser la garde lorsqu’elles élaborent leurs plans d’intervention. Au contraire, ces plans devraient être renforcés après chaque tempête. Pourtant, plusieurs sociétés utilisent toujours des feuilles de calcul maison et des processus papier pour gérer ces activités, alors qu’une application centralisée pourrait leur offrir une meilleure visibilité sur les ressources et les aspects logistiques. Voilà pourquoi l’exploitation des technologies émergentes et l’amélioration des processus et des méthodes de communication, y compris des systèmes de connaissance de la situation et des outils numériques, doivent devenir des priorités claires pour ces sociétés.

Attentes élevées des clients et des organismes de réglementation

Dans les moments qui suivent une tempête ou un autre phénomène météorologique violent, les sociétés de services publics font face à de fortes pressions pour intervenir et rétablir les activités de leur infrastructure de la façon la plus sécuritaire, efficace et rapide possible. Malgré la pandémie, les attentes des clients et des organismes de réglementation quant au rétablissement du service continueront de croître.

La coordination du grand nombre de ressources et d’équipements internes et externes utilisés lors du rétablissement du service présente des défis logistiques constants. Ces activités sont soumises à divers examens, réglementations et vérifications financières, et les sociétés de services publics doivent justifier leurs décisions par des gains d’efficacité clairs. De plus, les organismes de réglementation s’attendent à ce que les activités d’aide mutuelle faisant appel à plusieurs intervenants soient parfaitement coordonnées, et cette coordination peut être grandement simplifiée par l’adoption d’une plateforme centralisée de gestion des tempêtes.

Rôle clé d’une plateforme numérique commune

Pour s’adapter à la fréquence accrue des phénomènes météorologiques violents, de nombreuses sociétés de services publics ont décidé d’adopter une plateforme numérique commune afin de faciliter la gestion des activités et des processus liés aux ressources, à la logistique, aux finances, aux travaux et à la connaissance de la situation. Ces solutions intégrées permettent d’offrir une expérience utilisateur transparente et une visibilité en temps réel à toutes les parties prenantes.

Elles contribuent également à améliorer l’efficacité opérationnelle en favorisant la collaboration entre les différentes équipes et, surtout, en éliminant les systèmes maison et les processus manuels. En outre, elles procurent aux sociétés l’accès aux données dont elles ont besoin pour soutenir l’amélioration continue ainsi que les analyses et rapports après action. Pour en savoir davantage à ce sujet, veuillez lire mon billet de blogue précédent : Principales stratégies et technologies pour aider les services publics à répondre à une tempête jamais vue auparavant.

La gestion des phénomènes météorologiques violents est un processus continu. En reconnaissant la valeur d’une plateforme numérique commune pour les interventions d’urgence, les sociétés de services publics sont mieux outillées pour s’adapter à la hausse des attentes et aux nouveaux défis qui se présentent à elles. Après tout, leur réputation repose largement sur la qualité de leur plus récente intervention.

CGI collabore depuis plusieurs années avec des exploitants de réseaux afin d’élaborer des systèmes et des processus efficaces de gestion des tempêtes. Nous avons développé l’application Storm Manager, qui fait partie de la solution CGI OpenGrid Workforce et constitue une plateforme commune permettant de gérer tous les processus associés à l’intervention en cas de tempête. N’hésitez pas à communiquer avec moi pour en apprendre davantage.

Je vous invite également à lire le billet de blogue intitulé Forecasting floods with integrated data and predictive analytics* et rédigé par mon collègue Sumit Shah, qui porte sur le partenariat que CGI a formé avec l’Université de la Louisiane à Lafayette (ULL) afin de développer un prototype de prévision des inondations fondé sur l’apprentissage profond.

*En anglais seulement 

À propos de l’auteur

Bill Shelly

Bill Shelly

Conseiller principal, Solutions dédiées aux services publics, Opérations de CGI aux États-Unis

M. Shelly possède plus de 35 ans d’expérience dans le secteur des services publics, notamment dans le domaine du transport et de la distribution d’électricité. Il a occupé de nombreux postes de direction au sein de l’une des meilleures sociétés d’électricité. Son expertise est reconnue ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation