Selon Edward Tufte*, expert en visualisation, l’affichage graphique de données est utilisé depuis les années 1700. Puisque nous sommes des êtres visuels, la capacité à visualiser les points de comparaison dans une ligne de temps, un graphique ou un diagramme nous est très utile pour bien comprendre un jeu de données. La dimension visuelle s’avère d’autant plus importante lorsque la quantité et la diversité des données sont élevées.

Dans le secteur des soins de santé, les données sont une ressource précieuse pour atteindre les trois objectifs du cadre Triple Aim de l’Institute for Healthcare Improvement*, soit l’amélioration de la santé globale de la population, la réduction du coût des soins de santé par habitant ainsi que l’amélioration de l’expérience des soins pour les citoyens.

CGI a récemment collaboré avec un hôpital régional européen afin de réaliser une étude de données cliniques dont l’objectif était de visualiser et de reconnaître les tendances associées aux visites médicales. L’étude s’est penchée sur les visites de patients présentant des troubles psychiatriques, des traumatismes, des blessures et des troubles de la circulation causés principalement par leurs comportements ainsi que les facteurs de leur style de vie sur lesquels ils ont une emprise. Nous étions à la recherche de corrélations et de tendances qui favoriseraient la découverte de nouvelles façons d’améliorer les résultats sur la santé tout en diminuant le coût des soins. J’ai le plaisir de partager avec vous quelques graphiques générés dans le cadre de ce projet.

Ces graphiques classent deux groupes de patients selon leur âge et leur sexe. Le graphique de gauche représente les patients ayant visité un spécialiste en psychiatrie, tandis que le graphique de droite illustre les patients dont la visite était motivée par un traumatisme ou une blessure. Selon ces graphiques, les deux populations présentent des caractéristiques facilement observables.

  • Les visites en psychiatrie sont beaucoup plus courantes chez les enfants et les adolescents. Le nombre de visites chez les garçons atteint son apogée à un âge moins avancé que chez les filles.
  • Jusqu’à l’âge de 60 ans, les hommes sont plus susceptibles que les femmes de recevoir des soins à la suite d’un traumatisme ou d’une blessure, tandis que cette tendance s’inverse après l’âge de 70 ans.

Lorsque l’équipe effectuant l’étude s’est concentrée sur les troubles présentés par les adultes en vue de définir des solutions possibles, elle a combiné les données associées aux visites psychiatriques à celles liées aux visites motivées par un abus d’alcool.

Ces graphiques classent les patients adultes selon leur âge et leur sexe. Ils comparent un groupe ayant effectué, au cours d’une courte période, des visites motivées par des troubles psychiatriques et un abus d’alcool, ainsi qu’un groupe ayant effectué des visites en raison d’un abus d’alcool, mais non de troubles psychiatriques. Les tendances indiquées par ces graphiques sont les suivantes.

  • Les patients ayant effectué des visites motivées par des troubles psychiatriques et un abus d’alcool sont principalement de jeunes adultes.
  • Les soins liés à l’abus d’alcool prodigués aux patients n’ayant pas visité de spécialistes en psychiatrie ont été offerts principalement à des hommes d’âge moyen.

Puisque nous avons observé certains sous-groupes de patients dont le coût des soins s’est avéré particulièrement élevé, un de nos principaux objectifs était de trouver des façons de réduire les coûts, tout en maintenant ou en améliorant la santé des patients. Les données ci-dessus nous ont révélé plusieurs possibilités, dont les suivantes.

  • Mise en place de mesures préventives ciblant les causes fondamentales à l’origine des deux troubles de santé présentés par les jeunes adultes; cette démarche recèle un fort potentiel d’amélioration des résultats et de contrôle des coûts.
  • Programmes ciblant les causes fondamentales liées uniquement à l’abus d’alcool; de tels programmes pourraient avoir une incidence positive sur l’état de santé des hommes en particulier.

La visualisation des données est une technique efficace. La capacité à formuler des hypothèses et à produire des graphiques simples et informatifs s’avère plus importante que l’aspect technique. Les images qui produisent les meilleurs résultats sont celles qui permettent d’adopter des perspectives et des mesures nouvelles.

Dans le même ordre d’idée, lorsque le volume de données est très élevé et que ces données doivent être décortiquées longuement avant de donner lieu à des conclusions pertinentes, il est important de se rappeler que la concision est à privilégier lors de la présentation des résultats. De toute évidence, dans le cas qui nous intéresse, la concision (c’est-à-dire présenter uniquement l’information exploitable) nécessite un travail supplémentaire.

* en anglais

À propos de l’auteur

Pratique en renseignements numériques de CGI

Pratique en renseignements numériques de CGI

Grâce à ses milliers de professionnels spécialisés dans les domaines des données, de l’intelligence d’affaires et de l’analyse, CGI offre une gamme complète de capacités visant à tirer de précieux renseignements commerciaux des données. Communiquez avec nous pour découvrir comment votre organisation peut exploiter la ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation